Zoom sur

La correspondance de la famille Vincienne

En 2012, les Archives départementales ont acquis le fonds Vincienne-Jarry, riche d’une abondante correspondance privée du XVIIIe au XXe siècle.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: - Mis à jour le :

Ce fonds concerne la famille Vincienne et plusieurs familles alliées (Gallet, Dubois, Tolé, Fournier et Jarry), ayant vécues au nord de la Seine-et-Marne (Meaux, Etrépilly, Lizy-sur-Ourcq). Ses documents s’échelonnent sur deux siècles de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XXe siècle. En plus des traditionnels documents notariés et généalogiques, il contient une abondante correspondance privée, en grande partie du scientifique Henri Vincienne (1898-1965). Il s’agit essentiellement de cartes postales, à caractère amical de la part de ses élèves et collègues pour Henri Vincienne ou plus strictement privé pour les autres membres de la famille.

L’étendue géographique des provenances concerne le monde entier et tous les départements français (avec, en Seine-et-Marne, le secteur privilégié de Lizy-sur-Ourcq). Il est également à noter la longue période chronologique du fonds (avec un intérêt particulier pour la Première Guerre mondiale qui a concerné Henri Vincienne mais aussi d’autres soldats de sa famille comme Gaston Fournier (278J130).

Enfin, la multiplicité des correspondants est à souligner. Parmi ceux-ci, il faut noter le nom de Jean Halay des Fontaines (correspondance amicale et spirituelle, 278J35-44), A. Leizitz, Pierre Pinon, Ernest Raguin, Léon Lutaud, des élèves d’Henri Vincienne mais aussi de nombreux parents et alliés.

En savoir plus