Culture & loisirs

La société populaire de Provins (1791-1795)

Conférence donnée par Maxime Hermant le 5 juin 2012 à l'auditorium des Archives départementales de Seine-et-Marne.

Le conférencier

Maxime Hermant fait parti depuis 2011 de l’école doctorale « Milieux, Cultures et Sociétés du Passé et du Présent » à l’université Paris Ouest-Nanterre et travaille sous la direction de Monique Cottret, présidente du Centre d’histoire sociale et culturelle de l’Occident (XIIe-XVIIIe siècle). Auparavant, de 2009 à 2011, il a réalisé au sein de cette université un Master II, portant sur la société populaire de Provins entre 1791 et 1795.

La conférence

La conférence

0:00/0:00
  • 09-juin2012provins_01_128_mono.mp3
  • 09-juin2012provins_02_128_mono.mp3
  • 09-juin2012provins_03_128_mono.mp3

Durée de la conférence : 1 heure 13 minutes

Questions du public

Questions du public

0:00/0:00
  • 09-juin2012provins_questions_128_mono.mp3
  1. La question du langage employé durant la Révolution est intéressante. Vous avez évoqué à un moment que « le procureur est accusé de singer le patriotisme ». Ce mot de « singer » : est-ce le votre ou est-ce le terme trouvé dans le texte ?
  2. La vision du patriotisme des révolutionnaires est une vision très masculine. La thématique de l’égalité homme-femme les a-t-elle parfois « effleurés » ?
  3. Est-ce bien l’abbaye du Val qui se trouvait à l’emplacement du jardin Garnier ?
  4. Où sont conservés les registres de délibérations ?
  5. Sont-ils accessibles et faciles à lire ?
  6. Allez-vous poursuivre vos recherches ?

Durée de la partie : 7 minutes