Archives

Bray-sur-Seine et sa halle

Dès le XVIIIe siècle, le plan d’intendance de la ville de Bray-sur-Seine indique l’existence d’une halle au blé. En 1839, le maire propose de démolir la halle en très mauvais état et d’en construire une nouvelle. L’auteur du projet retenu est certainement l’architecte rationaliste parisien Émile-Jacques Gilbert (1793-1874) ou son frère Narcisse Gilbert (1795-1869).

C’est un projet fonctionnel. Son plan est simple : centré et carré. Sa charpente mixte, en pierre et bois, permet de limiter le nombre de poteaux de structure. La surface de la halle est ainsi entièrement dégagée pour l’activité marchande. Un lanterneau composé de verrières éclaire naturellement le centre de l’édifice. Inaugurée en août 1842, cette halle accueille trois marchés : le marché aux veaux, le marché aux grains et le grand marché du vendredi matin (toujours actif aujourd’hui).

Cette halle est un édifice de transition, entre les halles à piliers de bois et celles à charpente métallique sur piliers de fonte. En 1998, son intérêt architectural est reconnu par son inscription à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Depuis, en 2006 et 2007, elle a été totalement restaurée et adaptée aux usages actuels des commerçants.