imprimer (nouvelle fenêtre)

Théodore Rousseau (1812-1867)

Ancienne maison de Théodore Rousseau, Barbizon, carte postale.
(AD77, 2 FI 178)

Le personnage

Peintre paysagiste, Théodore Rousseau est l’un des fondateurs du groupe d’artistes de l’École de Barbizon. Peu appréciée des critiques en son temps, sa démarche créatrice est perçue comme trop radicale. C’est au Salon de 1855 que Rousseau connaît enfin le succès. Il est alors présenté comme le chef de file de la nouvelle école française de paysage.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Théodore Rousseau découvre très jeune la forêt de Fontainebleau. En 1827-1828, il y fait ses premiers croquis sur le motif. Il s’attache ensuite toute sa vie à conserver sa principale source d’inspiration. En 1836, après avoir séjourné à Chailly-en-Bière, il s’installe définitivement à Barbizon, où il loue une petite maison et une grange pour y installer son atelier. Il y reste jusqu’à la fin de sa vie, en 1867.

Bibliographie

  • Adams (S.), L’École de Barbizon : aux sources de l’impressionnisme ,
  • Phaidon press limited, 1994. Parinaud (A.), Barbizon. Les origines de l’Impressionnisme , Liechtenstein : Bonfini, 1994.
  • Toussaint (H.), Théodore Rousseau, 1812-1867 , [exposition, Musée du Louvre, 29 novembre 1967-12 février 1968], Paris : Réunion des musées nationaux, 1967.

Voir aussi

Sur ce site

Figures locales

Lieux emblématiques

Spécificités seine-et-marnaises

Sur Internet