imprimer (nouvelle fenêtre)

René Viviani (1862-1925)

Portrait de René Viviani

Portrait de René Viviani (1862-1925)

(AD77, 2 Fi 17447)

Le personnage

René Viviani est né le 8 novembre 1862 en Algérie où son père était conseiller général d’Oran. Après avoir fait ses études à Oran, il obtient une licence de droit à Paris et devient avocat en Algérie, puis à Paris. En 1893, il est élu député de la Seine et c’est en 1906 qu’il entre au gouvernement comme premier titulaire du « Ministère du Travail et de la Prévoyance sociale ». Il y fait voter des lois réformistes (repos hebdomadaire, assurances du travail, salaire de la femme mariée etc.). Après sa réélection comme député en 1910, il fonde le Parti républicain socialiste et ne revient dans le gouvernement Doumergue qu’à partir du 9 décembre 1913 jusqu’au 9 juin 1914 avec le portefeuille de l’instruction publique et des Beaux-arts.

Le 13 juin 1914, il devient président du Conseil avec le poste de Ministre des Affaires étrangères. Il est en Russie avec le président de la République quand l’Autriche lance son ultimatum à la Serbie. Il tente alors de sauver la paix mais le 1er août, il est forcé d’ordonner la mobilisation de la France et annonce l’entrée en guerre dans un discours marquant à la Chambre. Il joue un rôle majeur durant cette période car il préside le gouvernement à Paris et à Bordeaux lors la première bataille de la Marne et se rend même en Russie (1916) et aux Etats-Unis (1917) avec Joffre pour obtenir leur entrée en guerre. En 1920-1921, il est également élu représentant de la France au Conseil de la Société des Nations (SDN). Le 15 octobre 1922, il est élu sénateur de la Creuse mais il est victime d’une crise d’apoplexie le 8 juin 1923, et en reste paralysé jusqu’à sa mort le 6 septembre 1925. Il repose au cimetière de Seine-Port (Seine-et-Marne).


Bibliographie

  • Correspondance - interventions et recommandations de MM. René Viviani et Raymond Poincaré, 1920-1923.
    Cote : M6295
  • Guerre 1914-1918 - Bataille de la Marne : rapport sur les atrocités allemandes fait au Président du Conseil René Viviani. Revue n°27, pages 127 à 137.
    Cote : REV3321

Voir aussi

Sur ce site

Sur Internet