imprimer (nouvelle fenêtre)

Marie-Jules-César Lelorgne de Savigny (1777-1851)

Marie-Jules-César Lelorgne de Savigny (1777-1851)

Le personnage

Carte postale de Provins

Panorama de Provins, ville où Marie-Jules-César Lelorgne de Savigny

est né et a été enterré.

Carte postale de Provins, XXe siècle.

(AD77, 2FI13495)


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Marie-Jules-César Lelorgne de Savigny est un naturaliste français. Issu d’une lignée de magistrats, il fait des études religieuses et est d’abord destiné à la prêtrise. Mais après la Révolution, sa famille est ruinée et Savigny se voit contraint de travailler dès l’âge de seize ans. Il devient préparateur dans une pharmacie et se découvre un intérêt pour la science. Peu de temps après, il entre à l’ École de Santé de Paris. Vers 1797, il abandonne la médecine pour se consacrer à sa véritable passion : les sciences naturelles. Il accepte de rejoindre l’expédition d’Égypte menée par Napoléon Bonaparte (1769-1821) et embarque en tant que zoologiste en mai 1798. Il revient en France en 1801 après avoir parcouru l’Égypte et la Syrie. Dans ses bagages, il ramène des animaux, des fossiles et des antiquités qu’il étudie dès son retour. En 1805, il publie son Histoire naturelle et mythologique de l’ibis, puis ses Mémoires sur les animaux sans vertèbres en 1816. Mais en 1817, il est atteint d’une maladie qui provoque des hallucinations visuelles et auditives. Il part alors en Italie pour tenter de guérir. En 1821, il revient en France et est élu à l’Académie des Sciences. En 1824, une rechute lui rend le travail impossible. Jusqu’à sa mort, en 1851, il vit cloitré à Versailles.

Son lien avec la Seine-et-Marne

Marie-Jules-César Lelorgne de Savigny est né à Provins, dans l’est de la Seine-et-Marne. C’est dans cette commune qu’il est préparateur en pharmacie, avant de partir étudier à Paris. En 1851, il est enterré dans le cimetière de la ville haute de Provins.

Bibliographie sélective

  • Inventeurs et scientifiques, dictionnaire de biographies, Larousse, Paris, 1994.
    Cote : AD77, 8[8052
  • SINETY (Alexandre André Marie Elzéar), « Notes pour servir à la Faune du département de Seine-et-Marne ou liste méthodique des animaux vivant à l'état sauvage qui se rencontrent, soit constamment, soit périodiquement, ou accidentellement, dans ce département », dans Revue et magasin de zoologie, n°3, 1854.

Voir aussi

Sur ce site

Voir aussi

Sur Internet