imprimer (nouvelle fenêtre)

Louis Braille (1809-1852)

Carte postale du portrait de Louis Braille couleur, miniature sur ivoire par Lucienne Filippi, d'après une photographie ancienneAD772FI8711

Louis Braille. Carte postale (AD77, 2 Fi 8711)

Le personnage

Professeur de géographie et d’algèbre, Louis Braille, devenu aveugle très jeune, travaille toute sa vie à simplifier l’existence des personnes atteintes de cécité. C’est en 1819, alors encore élève de l’Institut Royal des jeunes aveugles, qu’il simplifie le système permettant aux aveugles de lire.
En 1828, il invente la raphigraphie, un nouveau procédé d’écriture et de lecture basé sur l’illustration de l’alphabet par des points saillants, procédé que l’on nomme aujourd’hui « le braille ».
Louis Braille meurt de la tuberculose le 6 janvier 1852, à 43 ans. Depuis 1952, il repose au Panthéon.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Natif de Coupvray, Louis Braille y passe aussi les derniers jours de sa vie. La ville, très attachée à sa mémoire, inaugure en 1887 un monument (créé par Leroux) pour l’honorer. Sa tombe et sa maison, transformée en musée, y sont toujours visibles aujourd’hui.

Bibliographie

  • Henri (P.), La vie et l’œuvre de Louis Braille , inventeur de l’alphabet des aveugles (1809-1852), Paris : PUF, 1952.
  • Roblin (J.), Les doigts qui lisent. Vie de Louis Braille, 1809-1852 , Monte-Carlo : Regain, 1951.
  • Inauguration du monument élevé à la mémoire de Louis Braille , Paris : Merckel, 1889.

Écouter

Conférences en ligne

  • "Louis Braille" par Farida Saïdi
    Conférence donnée dans l'auditorium des Archives départementales de Seine-et-Marne disponible à l'écoute et au téléchargement

Télécharger