imprimer (nouvelle fenêtre)

Les chemins de pèlerinage, entre ciel et terre

Conférence donnée par Nolwenn Kerbastard le 9 octobre 2012 à l'auditorium des Archives départementales de Seine-et-Marne.

Couverture du flyer de présentation de la conférence "Les chemins de pèlerinage" par Nolwenn Kerbastard, Rendez-vous du mardi 9 octobre 2012.

La conférencière

Étudiante de l’université Paris Ouest-Nanterre, Nolwenn Kerbastard est titulaire d’un Master II d’histoire médiévale obtenu en 2009. La réalisation de son mémoire intitulé « Sur les chemins de Dieu. La mystique pèlerine à la fin du Moyen Âge » a été soutenue par la bourse Christian Courtois, décernée par l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Depuis 2009, elle prépare un doctorat sous la direction de Catherine Vincent, professeure d’histoire du Moyen Âge au Centre d’histoire sociale et culturelle de l’Occident (CHSCO).

La conférence

Écouter la conférence sur les chemins de pèlerinage
playlist reference

Partie 1 : Le pèlerinage au Moyen Âge

Dans cette partie, Nolwenn Kerbastard détaille l’origine du pèlerinage. Son travail s’intéresse à ceux de la religion chrétienne dont elle précise les grands sanctuaires. Après avoir détaillé les motivations et les raisons des pèlerinages au Moyen Âge, elle mentionne les dispositions prises par les pèlerins avant leur départ, le matériel avec lequel ils voyagent (costume, bâton, boîte à certificats, etc.) et l’organisation de leur parcours.

Durée de la partie : 23 min. 17 s.

Partie 2 : Le pèlerinage au Moyen Âge sur le territoire de la Seine-et-Marne

Les pèlerinages s’effectuent essentiellement auprès de sanctuaires locaux. Le territoire de la Seine-et-Marne possède de très nombreux lieux de pèlerinage qui concernent surtout des saints locaux (saint Fiacre, saint Faron, saint Mathurin, saint Agile, saint Sèverin d’Agaune, saint Potentien, sainte Fare, saint Ayoul). Nolwenn Kerbastard présente ces lieux et de brèves hagiographies.

Durée de la partie : 13 min. 54 s.

Partie 3 : La spiritualité du voyage au Moyen Âge

Les récits médiévaux en matière de pèlerinage sont réduits ; les personnes maitrisant l’écrit, les clercs et les moines, partant peu en pèlerinage. Durant les derniers siècles du Moyen Âge, quelques femmes ont laissé des témoignages, notés en général par leurs confesseurs. Nolwenn Kerbastard a étudié ceux de 4 femmes de la fin du Moyen Âge : Angèle de Foligno (1248-1309), Sainte Brigitte de Suède (1302-1373), Sainte Dorothée de Montau (1347-1394) et Margery Kempe (1373- ?). Après en avoir donné une brève biographie, elle explicite ce qui distingue le voyage de ces femmes vis-à-vis des autres pèlerins.

Durée de la partie : 24 min. 48 s.

Questions du public

Écouter les échanges entre Nolwenn Kerbastard et le public
playlist reference
  1. Est-ce que ces pèlerines racontent leurs « mauvaises » rencontres ?
  2. Existait-il des personnes qui en payaient d’autres pour faire le pèlerinage à leur place ?
  3. Vous avez dit qu’il existait beaucoup de femmes pèlerines au Moyen Âge. Quelles sources avez-vous consultées pour l’affirmer ?
  4. Les livres de Régine Pernoud vous semblent-ils bien documentés ? Elle a l’air de dire que le statut des femmes est plus intéressant au Moyen Âge que ce qu’il est devenu à partir de la Renaissance…
  5. Les femmes avaient tellement d’enfants qu’elles ne devaient pas avoir beaucoup de moments de loisirs ?
  6. Est-ce que le besoin de partir en pèlerinage pour ces femmes n’était pas lié à celui d’échapper à l’emprise de l’Église en leur permettant d’ « aller vers Dieu » individuellement d’une certaine façon ?
  7. Margery Kempe a-t-elle été reconnue par l’église, en tant que Bienheureuse ou Sainte ?
  8. Au XVIe siècle, Thérèse d’Avila qui est reconnue comme une grande Sainte, n’a-t-elle pas également failli être brûlée ?

Durée : 10 min. 36 s.

Bibliographie

Les références ci-jointes sont celles des ouvrages cités durant la conférence.

  • Le livre d'Angèle de Foligno, traduction de Jean-François Godet, Grenoble : J. Millon, 1995, 304 p.
  • « Voyageuses », revue Clio : Histoire, Femmes et Sociétés, n°28, 2008.
    Consultable en ligne sur www.clio.revues.org
  • Bourin (Jeanne), Les pérégrines, Paris : Gallimard, 1992, 544 pages.
  • Péricard-Méa (Denise), Les pèlerinages au Moyen Âge, Paris : éditions Jean-Paul Gisserot, 2002, 128 pages

EN SAVOIR PLUS

Sur ce site

Jeunes chercheurs
  • Nolwenn Kerbastard
    Présentation de la thèse de Nolwenn Kerbastard réalisée avec le soutien du Département de Seine-et-Marne

      Attention

      Droits

      Les conférences sont protégées par le droit de la propriété intellectuelle. Aucune réutilisation ne peut en être faite sans l'accord des conférenciers.