imprimer (nouvelle fenêtre)

La céramique des ateliers de potiers de melun au haut empire

Conférence donnée par Lola Trin le 10 janvier 2012 à l'auditorium des Archives départementales de Seine-et-Marne.

Couverture du flyer présentant la conférence de Lola Trin sur la céramique des ateliers de potiers de Melun au Haut-Empire

La conférencière

Lola Trin est titulaire d’un diplôme d’études approfondies (D.E.A.) d’Archéologie gallo-romaine. Depuis 2008, elle prépare un doctorat dans le cadre d’un programme de recherche portant sur l’histoire et l’archéologie de la Gaule romaine au sein de l’université Paris IV – La Sorbonne, avec le soutien du Service Archéologique et du musée municipal de Melun et des données récoltées par le GRAM (Groupe de Recherche Archéologique Melunais).

La conférence

Écouter la conférence sur la céramique des ateliers de potiers de Melun au Haut Empire
playlist reference

Partie 1 : Les objectifs du travail de thèse de Lola Trin

À Melun durant le Haut-Empire, des centres artisanaux se créent en périphérie des habitats, contribuant à l’essor économique de la ville. Les ateliers de potiers sont alors de première importance. Le travail de Lola Trin consiste à dater et analyser le matériel archéologique découvert sur les sites d’ateliers de potiers supposés ou avérés à Melun : types de vase produits, techniques de fabrication, argiles utilisées, etc. Son objectif est aussi de déterminer le circuit de diffusion et de commercialisation des céramiques melunaises au Haut-Empire. Ses résultats préciseront le rôle économique et commercial joué par Melun au sein de son territoire pendant l’Antiquité.

Durée de la partie : 6 min. 16 s.

Partie 2 : Le contexte géographique et historique de Melun au Haut-Empire

Afin de permettre au public de situer ses recherches, Lola Trin revient sur les atouts géographiques et géologiques de Melun qui occupe deux régions naturelles distinctes :

  • au nord, les rebords du plateau de la Brie,
  • au sud, la plaine alluvionnaire du Gâtinais.
L’histoire du territoire de Melun, de la naissance et du développement de la ville sont également exposés de l’Âge du bronze final (-1400 à -800 avant J.-C.) au IXe siècle.

Durée de la partie : 23 min. 30 s.

Partie 3 : La céramique antique et son intérêt pour l’archéologie

Lola Trin rappelle les intérêts de la céramique en archéologie (datation, connaissance de pratiques commerciales, détermination de groupes sociaux, etc.) et les raisons de sa présence abondante sur les sites de fouilles. Plusieurs caractéristiques de la céramique gallo-romaine sont ensuite détaillées :

  • les différentes échelles d’ateliers de production potière gallo-romaine existants,
  • les types de céramiques produites (céramique fine, céramique commune et vases de stockage),
  • la diffusion des productions,
  • la provenance des argiles utilisées,
  • les procédés de préparation, de façonnage et de cuisson de l’argile,
  • les fours et leurs organisations (à chambre unique, à deux chambres, à tubulures).
Enfin, elle présente les différentes méthodes d’étude des céramiques.
Durée de la partie : 25 min. 54s.

Partie 4 : Les lieux de production melunais (début)

Lola Trin rend compte des résultats de son travail d’analyse pour chaque site d’ateliers de potiers, avérés ou supposés. Cette partie concerne les sites suivants :

  • le site du 14 avenue Thiers, fouillé entre 1978 et 1988
  • le site dit des usines Vernin, fouillé en 1998

Cet exposé permet de saisir l'importance de l'activité potière à Melun durant l'Antiquité (une production de bonne qualité, la copie de modèles venant d'ailleurs, une production destinée au niveau local, etc.). On y découvre quelques traits de la vie antique melunaise (organisation des quartiers et de l’habitat, démographie, etc.).

Durée de la partie : 23 min. 33 s.

Partie 5 : Les lieux de production melunais (fin)

La présentation des résultats se poursuit avec le site du four du manège, fouillé en 1974, et trois autres sites non étudiés par Lola Trin : le site de la rue Albert Moreau, le site dit des maréchaux (entre le quai du Maréchal Joffre et la rue Augereau) et le site de la rue de l'écluse. En conclusion de sa conférence, Lola Trin rappelle les travaux de recherches encore à établir pour une meilleure connaissance de l'activité potière à Melun au cours de l'Antiquité.

Durée de la partie : 13 min. 15 s.

Questions du public

Écouter les échanges entre Lola Trin et le public
playlist reference
  1. Est-ce que des exemplaires de céramiques sigillés avec des détails sophistiqués ont été retrouvés à Melun ? (incomplet...)
  2. La taille des fours est-elle importante ?
  3. Avez-vous identifiés sur les céramiques des signatures spécifiques à Melun ?
  4. Les recherches en matière de datation sont-elles terminées ?
Durée de la partie : 3 min. 31 s.

En savoir plus

Sur ce site

Jeunes chercheurs
  • Lola Trin
    Présentation de la thèse de Lola Trin réalisée avec le soutien du Département de Seine-et-Marne

Attention

Droits

Les conférences sont protégées par le droit de la propriété intellectuelle. Aucune réutilisation ne peut en être faite sans l'accord des conférenciers.