imprimer (nouvelle fenêtre)

Katherine Mansfield (1888-1923)

Carte postale le prieuré des Basses Loges à Avon AD77 2 FI 91

Le prieuré des Basses-Loges à Avon. Carte postale (AD77, 2 Fi 91)

Le personnage

Katherine Beauchamp, dite Katherine Mansfield, écrivain néo-zélandaise, s’impose grâce à ses ouvrages originaux et complexes comme l’un des meilleurs auteurs de la première moitié du XXe siècle. Amie de Francis Carco, elle entre grâce à lui dans les cercles littéraires parisiens et s’y fait une grande réputation. Admirée par ses pairs, elle suscite ce commentaire de Virginia Woolf après sa mort : « ses livres, comme son regard, incarnaient la jeunesse ».

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Malade de la tuberculose, Katherine Mansfield se rend à Avon dans le centre de thérapie ésotérico-théosophique de Georges Gurdjieff « l’École de la dernière sagesse », situé dans le prieuré des Basses-Loges. Elle y décède en 1923.

Bibliographie

  • Journal de Katherine Mansfield, 1927
  • La garden Party, 1922.
  • Pension allemande, 1911.

Voir aussi

Sur Internet