imprimer (nouvelle fenêtre)

Joseph Brau (1891-1975)

Couv_MémetDoc39-45

"Victoire sur le nazisme". Affiche (AD77, 58 Fi 23)

Le personnage

Joseph Brau, médecin-chef de la clinique de Coulommiers pendant la Seconde Guerre mondiale, participe au réseau de résistants « Hector ».
Après le démantèlement du réseau en 1943, il fuit la France pour l’Espagne mais est arrêté avant de pouvoir passer la frontière. Déporté à Buchenwald, il s’attache durant toute sa période d’emprisonnement à améliorer l’existence des malades du camp.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Démobilisé en 1940, Joseph Brau entre, peu de temps après, dans le réseau de résistants « Hector » de la clinique de Coulommiers. De nombreux amis et confrères de La Ferté-sous-Jouarre l’y rejoignent par la suite.
Après la guerre, il est élu conseiller général du canton de La Ferté-sous-Jouarre.
En 1973, le président Georges Pompidou lui remet la Croix de Grand Officier de la Légion d’Honneur.

Bibliographie

  • Direction des Archives et du Patrimoine. Service éducatif et culturel, 39-45, c’était comment la guerre ? , Melun : Conseil général de Seine-et-Marne, 2005 (Mémoire & Documents de Seine-et-Marne).
  • Roy (R.)., La Brie en guerre , Étrépilly : Les presses du village, 1996.
  • Plancke (R.-C.), La Seine-et-Marne, 1939-1945 , t. 3, « Attaques aériennes. Résistance », Dammarie-lès-Lys : Amattéis, 1985.
  • Reux (C.), Spiteri (D.), La Ferté le 27 août 1944. Recueil des événements de la Seconde Guerre Mondiale à la Ferté sous Jouarre. Rôle des résistants .

Voir aussi

Sur ce site

Histoire77 Action Éducative

Sur Internet