imprimer (nouvelle fenêtre)

Jean-Alexandre Coluche (1780-1867)

Portrait du soldat Jean-Baptiste Coluche, soldat napoléonien AD77 3 FI 4488/1

Coluche. Estampe d'après un croquis de Pauline Viardot en 1846 (AD77, Az 10062)

Le personnage

Jean-Alexandre Coluche, dit Jean-Baptiste (1780-1867), soldat de l’armée napoléonienne, est connu pour avoir en mai 1809 interdit l’entrée du campement français à Napoléon qu’il n’avait pas reconnu. « On n’passe pas » lui dit-il, « Si tu fais un pas de plus, je te fous ma baïonnette dans le ventre ».

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Né à Gastins (Seine-et-Marne), le soldat Coluche y retourne après la chute de l’Empire pour reprendre ses activités de vigneron. Il tient dans la ville une auberge, l’actuel café Plisset.
Il assume également les fonctions de sous-lieutenant de la 6e compagnie du 1er bataillon de la garde nationale de Nangis.
Longtemps oubliée, la tombe de ce soldat atypique a été restaurée et classée comme lieu de mémoire par l’association « Le souvenir Napoléonien ». Une plaque a également été apposée sur sa maison.