imprimer (nouvelle fenêtre)

Ferrières-en-Brie et le château des Rothschild

L’Église Saint-Rémy est édifiée au Xe siècle. Reconstruite au XVIe siècle après avoir été incendiée par des calvinistes, elle est ensuite restaurée au XIXe siècle. Ses vitraux sont des dons des Rothschild. Carte postale de Ferrières-en-Brie. (AD 77, 2FI2122).

L’Église Saint-Rémy est édifiée au Xe siècle. Reconstruite au XVIe siècle après avoir été incendiée par des calvinistes, elle est ensuite restaurée au XIXe siècle. Ses vitraux sont des dons des Rothschild. Carte postale de Ferrières-en-Brie. (AD 77, 2FI2122).

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Ferrières-en-Brie est une commune de l’Ouest de la Seine-et-Marne. Son existence est attestée à la fin du IXe siècle. Elle est alors connue sous le nom de Ferrarias, en référence à l’artisanat local du fer. Au Xe siècle, l’Église Saint-Rémy est édifiée. Elle est aujourd’hui classée à l’Inventaire des Monuments historiques. Aux XIe et XIIe siècles, Ferrières se développe et devient une seigneurie.

À droite, le Château, situé face à l’étang, et son grand parc à l’anglaise. Plan du cadastre de  Ferrières-en-Brie. (AD 77, 4P37/1645)

À droite, le château, situé face à l’étang, et son grand parc à l’anglaise. Plan du cadastre de Ferrières-en-Brie. (AD 77, 4P37/1645)

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Au XVIe siècle, le domaine de Ferrières entre en possession de la famille des Marillac qui y fait construire un château. Celui-ci passe entre les mains de la famille Fouché avant d’être acheté par le baron James de Rothschild (1792-1868) en 1829. Cet illustre banquier, fondateur de la branche française des Rothschild, décide de raser le château préexistant afin d’élaborer une demeure à la mesure de sa position sociale. Pour ce faire, il fait appel à l’architecte britannique Joseph Paxton (1803-1865), créateur du Crystal Palace.

L’architecture du château, réalisé par Joseph Paxton, est inspirée de la Renaissance italienne. Carte postale du château de Ferrières-en-Brie (AD 77, 2FI2136).

L’architecture du château, réalisé par Joseph Paxton, est inspirée de la Renaissance italienne. Carte postale du château de Ferrières-en-Brie (AD 77, 2FI2136).

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Entre 1855 et 1859, le château des Rothschild voit le jour. Il est inspiré de la Renaissance Italienne et doté d’un parc à l’anglaise. Il comporte toutes les innovations techniques de l’époque comme le chauffage central ou encore l’eau courante. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, il est occupé par les Allemands puis il est inhabité jusqu’en 1959. Après quoi, il est remis en état par Guy de Rothschild (1909-2007). Il est donné à la Chancellerie des Universités de Paris en 1975. Enfin, le château est rétrocédé à la commune en 2012.

Voir aussi

Sur ce site

Figures locales

Sur Internet