imprimer (nouvelle fenêtre)

Antoine Alexandre Barbier (1765-1825)

Portrait d’Antoine Alexandre Barbier, estampe, début du XIXe siècle (AD 77, 6FI797).

Portrait d’Antoine Alexandre Barbier, estampe, début du XIXe siècle (AD 77, 6FI797).

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le personnage

Antoine Alexandre Barbier est un bibliothécaire, curé et écrivain français. Après avoir fait des études, il entre dans les ordres, mais renonce à sa vocation religieuse dès 1793. Il est alors élu membre de l’École Normale, puis est nommé conservateur de la bibliothèque du Directoire en 1798.

Après le coup d'État de Napoléon (1799), il devient bibliothécaire du Conseil d’état. En 1806, il commence la rédaction de son œuvre majeure, le Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes, qu’il achève en 1809. Entre temps, il est promu bibliothécaire particulier de Napoléon (1807). Après la chute du Premier Empire, Barbier est désigné pour être l’administrateur des bibliothèques du roi Louis XVIII. En 1821, il est fait Chevalier de la Légion d’honneur. Il perd son travail un an plus tard et meurt trois ans après, à Paris.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Antoine Alexandre Barbier est né en Seine-et-Marne, à Coulommiers. Il grandit dans le département et fait ses études à Meaux. Entre 1789 et 1793, il devient vicaire de Dammartin-en-Goële, puis est nommé curé constitutionnel de la Ferté-sous-Jouarre. Il abandonne rapidement cette charge, en 1794, pour se marier et aller vivre à Paris.

Bibliographie

  • BARBIER (Louis), « Barbier (Antoine Alexandre) », dans Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes, tome IV, Barrois, Paris, 1827.
    Cote : AZ4028

En savoir plus

Sur Internet

Voir aussi

Sur ce site