imprimer (nouvelle fenêtre)

852 : Raids vikings sur la ville de Melun et de Meaux

La date

Au milieu du IXe siècle, les raids vikings se multiplient sur le royaume franc. Melun et Meaux sont ravagés. L’église Notre-Dame de Melun ainsi que l’abbaye du Mont Saint-Père sont incendiées. Suite à ces destructions, Charles le Chauve (823-877) décide de confier la réorganisation du comté et des deux villes à trois missi dominici : le comte Odon, l’archevêque de Sens Vuénilon et sa femme l’abbesse de Jouarre Harmentrude.
Le statut de « missi dominici », « envoyés du maître », a été créé par Charlemagne (742-814) pour les seigneurs, ecclésiastiques, comtes et vicomtes administrant les comtés et régions du royaume carolingien en son nom.

Repère chronologique : les invasions vikings

Les vikings, conquérants scandinaves, sont devenus les « Normands » du royaume carolingien à partir du Xe siècle quand Charles III le Simple (898-922) concède aux troupes de Rollon, chef viking, la province de Rouen. Sous l’autorité de Rollon, de 911 à 932, cette province assoit son identité face aux principautés voisines comme la Bretagne, l’émergent royaume capétien ou le comté de Flandres.

Repère chronologique : la dynastie carolingienne

Issus d’anciennes familles royales germaniques, les Carolingiens accèdent à la royauté en 751 avec Pépin le Bref (715-768). Leur dynastie atteint son apogée avec Charlemagne (742 ? - 814), devenu empereur en l’an 800, et prend fin en 987, lorsque l’archevêque Adalbéron écarte le dernier des prétendants carolingiens, Charles de Lorraine, et sacre Hugues Capet (vers 940-996).

Voir aussi

Sur ce site

Lieux emblématiques