imprimer (nouvelle fenêtre)

VOIZARD (Pierre Jean Paul)

1939-1941
« Le préfet muté par les occupants nazis »

Pierre Jean Paul VOIZARD
(22/08/1896 Toul - 12/1982)

Licencié en droit à Nancy (20/03/1923) ; école supérieure de langue et de littératures arabes ; engagé volontaire (06/08/1914-27/12/1918, 06/08/1943-10/07/1945) ; rédacteur à la préfecture de la Moselle, attaché au cabinet du préfet (01/12/1921) ; contrôleur civil du cadre tunisien (01/10/1923), chef de cabinet de Saint, résident général de France en Tunisie, chef adjoint de cabinet du même, résident général de la République française au Maroc (1928) ; secrétaire général de Vaucluse (09/08/1929) maintenu à la disposition du résident général ; sous-préfet de Narbonne (25/10/1932) ; directeur de cabinet (03/02/1936) d’Albert Sarrault, ministre de l’Intérieur (24/01-03/06/1936) ; préfet de l’Aude (16/05/1936) ;

Préfet de Seine-et-Marne (06/06/1939) ; resté à Melun lors de l’entrée des Allemands (15/06), réorganise la ville désertée et coupée en deux ; refuse (07/1940) le poste de directeur de cabinet d’Adrien Marquet, ministre de l’Intérieur (27/06-06/09/1940), de préfet de région à Bordeaux (06/1941) ; muté à la demande des Allemands ;

À la disposition (06/09) de l’amiral Darlan secrétaire d’État aux Affaires étrangères (12/08/1941-17/04/1942), du commissaire résident général de France au Maroc pour exercer les fonctions de secrétaire général du Protectorat (07/09), secrétaire général du Protectorat (01/10), préfet de Saône-et-Loire (14/11 maintenu à la disposition du secrétaire d’État aux Affaires étrangères, détaché dans les fonctions de secrétaire général du Protectorat (08/12/1941 à compter du 07/09) ; remis à la disposition du commissariat à l’Intérieur par le commissaire aux Affaires étrangères (19/06/1943) ; mis à la disposition du Commissariat général aux affaires allemandes et autrichiennes en qualité d’administrateur adjoint au commandant en chef français en Autriche pour le Gouvernement militaire de la zone française d’occupation (10/07/1945) ; en service détaché à la disposition du CGAAA (20/01/1947) à compter du 01/04/1946) ; préfet hors classe (17/09/1947), maintenu en service détaché (06/07/1950) auprès de Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères (11/09/1948-19/01/1952) ; ministre d’État de Monaco (01/08/1950) ; résident général de la République française à Tunis (16/09/1953) ; conseiller d’État en service extraordinaire (08/11/1954) ; président du conseil d’administration du parc national de Port-Cros (1964-1972) ; retraite (30/08/1967) et conseiller d’État honoraire (30/08/1969) ; président du conseil de gestion du Pari mutuel urbain (1968) ; Légion d’Honneur (14/07/1932, officier 14/07/1939, commandeur 13/11/1947, grand officier 03/11/1954) ; Croix de guerre 1914-1918 et 1939-1945.

Voir aussi

Sur ce site