imprimer (nouvelle fenêtre)

Passy-sur-Seine, église remarquable

Plan d'intendance, Passy-sur-Seine, AD 77, 1 C 54/19

Plan d'intendance, Passy-sur-Seine, fin du XVIIIe siècle.

(AD 77, 1 C 54/19)

Située à 20 km environ au sud de Provins, l'église Saint-Quentin de Passy-sur-Seine est un ancien prieuré-cure : administrée par un curé, elle est juridiquement dépendante de l’abbaye de Cormery, près de Tours.

Peu de documents renseignent sur l’histoire de cette église. Le chœur semble être la partie la plus ancienne de l'édifice : ses dimensions étroites s'apparentent à celles d'églises médiévales de châteaux des bords de Seine (Noyen-sur-Seine). Cette église est ainsi probablement d'origine médiévale et castrale.

Les seigneurs de Passy ont pu en faire don à l'abbaye de Cormery entre le XIe et XIIe siècle. À cette époque, moines et laïcs s’opposent et des églises privées sont restituées par leurs propriétaires à différents ordres religieux. Cela peut expliquer l’affiliation de l’église Saint-Quentin à une communauté religieuse éloignée.

La richesse de l'église tient surtout à son lien avec la famille des Veelu, seigneurs de Passy du milieu du XVIe à la fin du XVIIe siècles, dont trois générations y sont inhumées. Le maître-autel est orné d'un retable réalisé entre 1614 et 1628 représentant Catherine de Veelu, qui dédia l'église à Saint-Quentin.

En 1939, la toile de ce retable est classée au titre des Monuments historiques. En 2005, bénéficient également de cette protection le reste du retable , le tabernacle et l’autel, tous datant de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle.

En 1995, l’église est restaurée. En 2006 et 2007, le retable et sa toile, éléments majeurs du décor, font également l’objet de restaurations.

TÉLÉCHARGER

Les Monuments font le printemps

Eglise Saint-Quentin, Passy-sur-Seine, Les Monuments font le printemps

Voir aussi

Sur Internet

Ministère de la Culture