imprimer (nouvelle fenêtre)

Nikolaï Kalmakoff (1873-1955)

Dessin de la décoration des boulevards de Melun, réalisée à l’occasion des fêtes franco-russes, 1894 (AD77, 5FI787).

Charles-Félix Saint-Père et Eugène Saint-Père, architectes, dessin de la décoration des Grands boulevards de Paris, réalisée à l’occasion des fêtes franco-russes, 1894 (AD77, 5FI787).

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le personnage

Nikolaï Kalmakoff est un artiste russe (né en Italie) de l’Art Nouveau. D’origine aristocratique, il étudie d’abord à l’École impériale de droit de Saint-Pétersbourg avant de commencer sa carrière artistique. Il rejoint le groupe d’artistes Mir iskousstva, au sein duquel il rencontre notamment Serge de Diaghilev (1872-1929), le créateur des Ballets russes. En 1908, il réalise un projet d’envergure : la création des décors et des costumes de la pièce de théâtre Salomé d’Oscar Wilde. Interdite parce que jugée scandaleuse, cette pièce va néanmoins lui apporter une certaine notoriété. En 1924, il quitte la Russie et émigre à Paris où il expose en 1927, à la galerie Charpentier. Peu à peu, il tombe dans l’oubli et vit dans la misère, tout en continuant de peindre.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

En 1947, la seconde femme de Nikolaï Kalmakoff le place à l'hospice russe pour vieillards indigents de Chelles, où il s’enferme dans la solitude. Il y meurt et y est enterré en 1955.

Bibliographie

  • NICOLSKY (Alexandre), « Les russes à Chelles », Mémoires de la fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l'Ile-de-France, 2010, n° 61, p. 77-85.
    Cote : REV514/51

Voir aussi

Sites et monuments