imprimer (nouvelle fenêtre)

Augustine Crescence Mirat (1815-1883)

Acte de naissance, Augustine Crescence Mirat, AD 77, 5MI6195

Acte de naissance d'Augustine Crescence Mirat, 15 mars 1815.

(AD 77, 5 Mi 6195)

Le personnage

Le poète romantique allemand Heinrich Heine (1797-1856) s'installe en France en avril 1831.

Durant l'automne 1834, alors qu'il flâne dans Paris, il aperçoit Augustine Crescence Mirat, vendeuse de chaussures, passage Choiseul dans le 2e arrondissement.

Sa "beauté exerça sur Heine un immense empire" , selon la princesse Della-Rocca, nièce de l'écrivain. Conquis par la jeune femme, il l'épouse le 31 août 1841 à Paris et la surnomme "Mathilde".

En 1856 meurt le poète, qui écrivit dans son testament : "Je laisse le peu que j'ai à ma femme, qui, par sa bonté et sa fidélité, a embelli mes jours."

Augustine Crescence Mirat décède en 1883, à Paris, et est inhumée avec son époux au cimetière de Montmartre.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Fille d'une manouvrière, Augustine Crescence Mirat vient au monde le 15 mars 1815 à La Trétoire.

Bibliographie

  • Le nouveau dictionnaire des auteurs , Paris : Robert Laffont, 1994. Cote : 8°4866/2
  • SARAZIN-CHARPENTIER (Denis), "L'épouse du grand poète allemand du XIXe siècle était briarde", dans Le Pays Briard , 25 janvier 2011.

Voir aussi

Sur ce site

Les figures locales
Archives en ligne

Sur Internet

Archives de la ville de Paris
Bibliothèque numérique Gallica