imprimer (nouvelle fenêtre)

GARIPUY (Louis Sévère Jean Georges)

1924-1931
« Le préfet de la réforme de l’État »

Louis Sévère Jean Georges GARIPUY
(26/07/1873 Toulouse -26/07/1946 Toulouse)

Fils de Jacques François Joseph (02/04/1842 Mauvezin) bachelier ès-lettres, bachelier en théologie protestante ; manufacturier (1871-1879) ; sous-préfet de Brignolles (12/01/1880) 2° classe à titre personnel (08/12/1883), Brive (20/06/1888), Oloron (03/07/1888), Mascara (24/05/1889) 1° classe (01/01/1892), Coulommiers (13/09/1897) installé (01/10) ; secrétaire général de Savoie (09/1903) ; préfet honoraire (30/10/1908) ; républicain progressiste ; notions d’allemand et d’hébreu ; officier d’académie (31/12/1885) pour "signalés services rendus à l’instruction publique et laïque dans l’arrondissement de Brignoles" ;

Licencié (26/07/1896), doctorat en droit ; service militaire (03/11/1894-27/09/1895), sergent au régiment de réserve de Toulouse, mobilisé (17/09/1914) lieutenant au 60° territorial, libéré (santé) 17/12/1916 suite à une maladie contractée lors d’une mission aux Colonies, officier d’intendance ; attaché au cabinet du préfet de Haute-Garonne (09/02/1896, 01/03/1900) ; avocat stagiaire (1896-1897) ; chef de cabinet du préfet de Loir-et-Cher (01/10/1897) ; conseiller de préfecture de l’Allier (23/07/1898) ; en disponibilité sur sa demande 22/03/1900 ; sous-préfet de Muret (31/12/1901), Villeneuve-sur-Lot (30/07/1906), Villefranche-sur-Saône (16/07/1912) ; préfet de la Lozère chargé de l’intérim (09/04/1918) définitif (10/02/1919), Eure-et-Loir (10/04/1920), Basses-Pyrénées (16/02/1921) ;

Préfet de Seine-et-Marne (20/08/1924) 1° classe (01/01/1927), mène à son terme la suppression des sous-préfectures de Coulommiers et de Fontainebleau et du tribunal de Coulommiers, ainsi que celle du conseil de préfecture (09/1926) ;

    À la disposition du ministre (16/05/1931) ; retraite et préfet honoraire (26/07/1933) ; candidat au Sénat (Seine-et-Marne) 13/01/1935 ; Légion d’Honneur (16/01/1920, officier 10/08/1929) ; officier de l’Instruction publique, mérite agricole (officier).

Voir aussi

Sur ce site