imprimer (nouvelle fenêtre)

La Seine-et-Marne et les roses

Les Cochet et le Journal des Roses

Une revue illustrée

CultureLoisirs_Trésors_JournalRoses_FRAD077_REV161_007

Rose "Madame Rocher". (AD77, REV 161-7)

L’origine des plantations de roses en Seine-et-Marne est difficile à dater mais dès le XIIIe siècle, d’importantes roseraies sont créées aux alentours de Provins à l’initiative de Thibaud IV, comte de Brie et de Champagne.

Christophe Cochet (1777-1819), qui installe sa première roseraie à Grisy-Suisnes en 1802 avec le soutien de l’amiral de Bougainville, est à l’origine d’une longue lignée d’horticulteurs-pépiniéristes et de rosiéristes à Suisnes et dans les environs de Brie-Comte-Robert. En 1877, Scipion Cochet (1833-1896), petit-fils de Christophe, crée « Le Journal des Roses », revue mensuelle servant de relais entre les rosiéristes amateurs et professionnels, qui prend par la suite le titre de « Journal des Roses (Rosa inter flores). Revue d’arboriculture ornementale ». Cette revue évoque les procédés de culture, les innovations, les caractéristiques des différentes roses, rend compte des expositions et concours, en France et dans le monde. La rédaction est assurée jusqu'en 1884 par Camille Bernardin, président de la société des rosiéristes, puis par Pierre-Philémon Cochet et après lui Pierre Cochet. En 1911, son cousin et beau-frère, Charles Cochet-Cochet, rachète le journal, dont le dernier numéro est daté d’août 1914.

Retour au menu
CultureLoisirs_Trésors_JournalRoses_FRAD077_REV161_020

Rose "Souvenir du rosiériste Rambaux". (AD77, REV 161-20)

La revue est très abondamment illustrée de planches en couleurs (chromolithographies), qui représentent chacune une variété de rose. Les numéros de la revue (cotes REV 161/1 à REV 161/37) et les 246 planches illustrées (cotes REV 161-1 à REV 161-246) peuvent être consultés aux Archives départementales.

Les auteurs

Des peintres botanistes

Les auteurs des planches ne sont pas tous connus, et les signataires n’ont pas toujours pu être identifiés.

Les noms cités sont :

  • E. Canivet : planche 127
  • Mlle Challande : planches 229, 233
  • P. Comba : planche 126
  • C. Delorme : planches 39, 57, 67, 71, 72, 75, 79, 83, 85, 86, 94, 96, 99, 103, 104, 105, 106, 108, 112, 124, 133, 159
  • De Maih, qui peut probablement être identifiée à Blanche de Landerset (1860-après 1903), peintre française dite Maih : planches 113, 114
  • Louise-Cécile Descamps-Sabouret, peintre française née en 1855 : planches 107, 109-111, 115-119, 121, 123, 125, 128, 131, 132, 134, 136-138, 140-143, 145-147, 150-155, 157, 158, 160, 162, 163, 170-174, 177-189, 191, 193-195, 201, 206, 207, 216, 218, 222, 223, 235, 237
  • Walter Hood Fitch (1817-1892), peintre botaniste écossais : planches 17, 18, 26
  • L. P. Flüger : planche 73
  • J. R. Guillot : planche 202
  • P. Hauber : planches 122, 129, 139, 144, 148
  • Michelle Hermant : planche 135
  • Heurteau : planches 100, 102
  • Hugard : planche 200
  • Suzanne Imbert : planche 68
  • Jeanne Koch : planches 77, 78, 81, 82, 84, 88, 90, 92, 97, 98
  • Lachapelle : planche 60
  • Alexina Lecomte-Cherpin (1834-après 1894), peintre française : planches 14, 24, 25
  • Hélène Lejeune : planche 101
  • J. L. MacFarlane : planche 2
  • Louis-Joseph-Édouard Maubert (1806-1879) : planches 11, 13, 197, 198
  • Caroline Michel : planche 80
  • Ott : planche 228
  • Suzanne Poissonié (1861-1887), peintre de roses lyonnaise : planches 58, 61 à 66, 69, 74. Sa notice nécrologique a été publiée dans le Journal des Roses 1887 (consultable aux AD 77 sous la cote REV 161/10).
  • Schmidt-Michel : planches 165, 169, 175, 190, 192, 196, 199, 203, 204, 211, 212, 214, 224, 226, 232, 234, 236, 238, 243, 244, 246
  • Scimetz : planche 59
Retour au menu

Les roses

Les variétés représentées

Les roses représentées sont des créations de la société Cochet. On peut ainsi voir les variétés :

  • Madame Scipion Cochet, planche 4
  • Souvenir de la reine d'Angleterre, planche 15
  • Syringa vulgaris (variété Clara Cochet), qui est une variété de lilas, planche 40
  • Azalea Indica (variété Clara Cochet), qui est une variété d'azalée, planche 43
  • Madame Philemon Cochet (rose thé), planche 77
  • Scipion Cochet, planche 78
  • Madame Pierre Cochet, planche 105
  • Marie Robert, planche 125
  • Souvenir de Christophe Cochet, planche 131
  • Mademoiselle Germaine Raud, créée par Raud et vendue par Cochet, planche 132
  • Ernest Morel, planche 160

Les créations d’autres rosiéristes, français et étrangers sont aussi largement représentées. Certains noms apparaissent sur les planches :

  • Henry Bennett († 1890), Angleterre : William Francis Bennett, planche 44
  • Alexandre Bernaix, Villeurbanne : Madame Scipion Cochet (rose thé), planche 56
  • Joseph Bonnaire (né en 1842), Lyon :
    - Madame Jacques Charreton, planche 192
    - Madame Joseph Bonnaire, planche 104
  • Jean-B. Croibier et fils, Lyon : Madame Badin, planche 192
  • Francis Dubreuil, Lyon :
    - Amiral Courbet, planche 30
    - Duchesse de Bragance, planche 58
    - Madame Jean Sisley, planche 62
  • Rudolf Geschwind (1829-1910), Hongrie :
    - Décoration de Geschwind, planche 137
    - Gruss An Teplitz (Salut à Teplitz), planche 168
  • Jean-Baptiste Guillot (1803-1882) et Jean-Baptiste André Guillot (1827-1893) (Guillot et fils), Lyon : Gloire Lyonnaise, planche 54
  • E. Gurney Hill Co., États-Unis : Mrs. Theodore Roosevelt (H.T.), planche 232
  • Antoine A. Jacques, Neuilly : Princesse Marie, planche 42
  • Hermann Kiese (1865-1923), E. Ulbrich, Allemagne : Docteur G. Krüger, planche 246
  • Peter Lambert (1860-1939), Allemagne :
    - Frau Karl Druschki, planche 196
    - Gustav Grünerwald, planche 224
    - Oberhofgärtner A. Singer, planche 236
  • Jean-Pierre Liabaud (1814-1904), Lyon : Jean Liabaud, planche 18
  • William Paul (1823-1905) et fils, Angleterre : Red Dragon, planche 26
  • Jean-Claude Pernet (1832-1896), connu comme Pernet père, Villeurbanne :
    - Merveille de Lyon (hybride), planche 33
    - Georges Pernet, planche 194
  • Johann-Christoph Schmidt, Allemagne : Rubin, planche 245
  • Joseph Schwartz (1846-1885), Lyon :
    - Jules Chrétien, planche 9
    - Colonel Félix Breton, planche 19
  • - Madame Massicault (hybride remontant), planche 28
  • Jean Soupert (1821-1896) et Jean Notting (1831-1910), Luxembourg :
    - Aimée Cochet, planche 206
    - Grand Duc Adolphe de Luxembourg, planche 169
    - Souvenir de Pierre Notting, planche 190
  • Robert Türke (1858-1926), Allemagne : Köninging Carola (Hybride de thé), planche 205
  • Nicola Welter (1854-1920), Allemagne : Frau Peter Lambert, planche 214
Retour au menu

EN SAVOIR PLUS

Sur les peintres de roses : Bulletin de l'association "Roses anciennes en France", n° 13, automne 2007.

Sur les Cochet : Bulletin de l'association "Roses anciennes en France", n° 8, automne 2002 ; et "Roses et roseraies", Bulletin de l'association "Les amis de la roseraie du Val-de-Marne" à l'Haÿ-les-Roses, n° 68, juillet 2007.

Voir aussi

Sur Internet