imprimer (nouvelle fenêtre)

Ladislas Bercheny (1689-1778)

Le personnage

Ladislas Ignace de Bercheny de Szekes, comte de Bercheny, est né le 3 août 1689 à Eperjes (Hongrie). Il est le fils de Nicolas de Bercheny et de Christine Dugreth d'Homanay. Il se consacre très jeune au métier des armes et entre dans la Compagnie nobiliaire de Ferenc II Rakoczi où, sous la surveillance permanente du prince, il suit son père dans ses combats pour l’indépendance de la Hongrie, de la bataille de Tremcen en 1708 jusqu’à celle de Romhay en 1710.

Immigré en France en 1712 à l’âge de 23 ans, il est recommandé auprès de roi Louis XV et gagne sa faveur. L’armée française ayant besoin de cavalerie légère, il propose en 1720 la création d’un régiment de hussards, qu’il ira recruter en Turquie. Bercheny conduisit ce régiment au combat dans toutes les campagnes de Louis XIV et ses hussards constituent le plus ancien régiment français encore en activité. En mai 1926, il épouse Anne Catherine Girard de Wiet (1702-1766). En décembre 1926, il obtient la nationalité française et sa brillante conduite lui vaut de devenir brigadier en 1734, puis maréchal de camp en 1738. En 1743, il est nommé inspecteur général des hussards et commande ainsi la quasi-totalité des hussards hongrois au service de la France.

Ainsi, en 1753, il obtient la Croix de Saint-Louis suivi de la distinction de maréchal de France en mars 1758. Des problèmes de santé l’amènent à renoncer à toute activité guerrière et à laisser le commandement de son régiment à son fils aîné, le colonel Nicolas François. Il se retire dans son domaine de Luzancy (acheté en 1729), près de Meaux, où il est inhumé dans le caveau familial de la Vierge le 9 janvier 1778.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Ladislas Bercheny fait de Luzancy une résidence opulente en agrandissant les ailes du château ainsi que le parc. Il fait même construire une salle de spectacles dans laquelle il pouvait donner de grandes fêtes. Cependant, sa correspondance et ses livres, conservés à la médiathèque de Meaux, témoignent de ses progressives difficultés financières.


Éléments bibliographiques

  • M. Dupety, Notice sur la famille de Berchény et sur le château de Luzancy, 3 p.
        Cote : AZ3795
      • Georges Husson, À travers la Brie, le maréchal de Bercheny à Luzancy, Meaux, 1907, 8 p.
            Cote : AZ908
      • Simon Surreaux, Les Maréchaux de France des Lumières, SPM (Ed.), Paris, 2013, 116 p.
        Cote : 8[8306


Voir aussi


Sur Internet