imprimer (nouvelle fenêtre)

La Famille Rothschild, fondée par Meyer Amschel Rothschild (1743-1882)

estampe du baron Alphonse de Rothschild AD77 5 FI 797

Le baron Alphonse de Rothschild. Estampe (AD77, 5 Fi 797)

La famille

Banquiers d’origine juive allemande, les Rothschild comptent plusieurs « branches » en Europe. Celle de Paris est créée par le cinquième fils de cette dynastie d’hommes d’affaire : James (1792-1868).
Banquier successif des rois Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe, James parvient à élever la maison parisienne au rang de centre des affaires familiales, alors étendues dans toute l’Europe.
Alphonse (1827-1905), son fils, accède au conseil de régence de la Banque de France en 1855 et parvient à réduire en 1871 l’indemnité de guerre exigée par l’Allemagne.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Propriétaire d’un domaine à Jossigny, le baron James de Rothschild acquiert également en 1829 le château de Ferrières, qu’il fait transformer par l’architecte anglais Paxton, à l’origine du bâtiment du Crystal Palace de Londres.
Son fils, Alphonse de Rothschild (1827-1905), choisit de son côté le château d’Hermières, hameau à Favières, près de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne).

Bibliographie

  • Assouline (Pierre), Le portrait, Paris : Gallimard, 2007.
  • Lottman (H.-R.), La Dynastie des Rothschild, Paris : Seuil, 1995.
  • Prévost-Marcilhacy (Pauline), Les Rothschild bâtisseurs et mécènes, Paris : Flammarion, 1995.
  • Bergeron (L.), Les Rothschild et les autres. La gloire des banquiers, Paris : Perrin, 1991.
  • Seydoux (P.), Châteaux et manoirs de la Brie, Paris : éd. De la Morande, 1991.

Voir aussi

Sur ce site