imprimer (nouvelle fenêtre)

Henri Moissan (1852-1907)

Le vieux cloître du Collège de Meaux, carte postale.

(AD77, 2 Fi 4501)

Le personnage

Chimiste et pharmacien, Henri Moissan est élu prix Nobel de chimie en 1906 pour ses travaux précurseurs dans le domaine de la chimie minérale, notamment concernant l’isolement du fluor, la détermination des propriétés du diamant et du chlore.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Henri Moissan passe une grande partie de sa jeunesse à Meaux, où il est élève au collège et fait son apprentissage d’horloger, avant de quitter la ville pour poursuivre des études de pharmacie.

Amateur d’art, il possède une belle collection de peintures, comprenant des œuvres de Delacroix, Courbet ou Millet. À sa mort, son fils en lègue une partie à la ville de Meaux.

En son honneur, la ville fait ériger une statue, que l’on peut voir sur l’actuelle place Moissan. Une plaque commémorative est également installée dans le collège de Meaux, actuel lycée Henri Moissan.

En savoir plus

Sur Internet

Voir aussi

Sur ce site

  • Conférences en ligne
    Écouter le cycle des Rendez-vous du Mardi 2013-2014 "Histoires de science : talents et découvertes en Seine-et-Marne"