imprimer (nouvelle fenêtre)

Girolamo della Robbia (1488-1566)

Détail de la porte dauphine du palais de Fontaineableau AD77 F°41(1)

Porte Dauphine du palais du Fontainebleau, détail (AD77, F° 41/2)

Le personnage

Fils du célèbre céramiste florentin, Andrea della Robbia, Girolamo della Robbia est à la fois sculpteur et architecte. Il passe la majeure partie de sa carrière en France, sous la protection de François Ier. Il doit sa célébrité au transi inachevé qu’il réalise pour le tombeau de Catherine de Médicis. Cette œuvre est aujourd’hui conservée au musée du Louvre.
Contrairement au gisant représentant un personnage couché et endormi, dans une attitude béate ou souriante, le transi est une sculpture funéraire qui figure un personnage également couché, mais ici dans le réalisme de la putréfaction.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Girolamo della Robbia réalise pour François Ier le château de Madrid (à l’emplacement du bois de Boulogne), aujourd’hui détruit, et participe aux décorations extérieures de celui de Fontainebleau.

Bibliographie

  • Grimaldi-Hierholtz (R.), Fontainebleau. Son palais et la ville, Étrépilly : Les presses du village, 1996.
  • De Nicolo dell’Abate à Nicolas Poussin : aux sources du classicisme. 1550-1650. Exposition 19 novembre 1988-28 février 1989, Meaux : Musée Bossuet, 1988, 207 p.
  • Levêque (J.-J.), L’École de Fontainebleau, Neufchâtel : Ides et Calendes, 1984. Beguin (S.), « Fontainebleau (école de) », dans Encyclopaedia Universalis, corpus 9, p. 667-671.

Voir aussi

Sur ce site

Figures locales
Les autres artistes liés au château de Fontainebleau : Les documents records

Sur Internet