imprimer (nouvelle fenêtre)

Florent Carton, dit d'Ancourt ou Dancourt (1661-1725)

Florent Carton, dit d'Ancourt ou Dancourt (1661-1725)

Le personnage

Portrait de Florent Carton

Portrait du comédien et dramaturge Florent Carton, dit Dancourt.

Lithographie de Demanne d’après un dessin d’Henri Grévedon, XIXe siècle.

(AD77, 6FI657)


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Florent Carton, dit Dancourt, est un comédien et dramaturge français. Issu d’une famille noble, il fait des études de droit et est avocat au Parlement de Paris jusqu’en 1685. Cette année-là, il épouse Marie-Thérèse Le Noir de La Thorillière (1663-1725) et ils entrent tous deux à la Comédie-Française (créée en 1680). Il en est sociétaire de 1685 à 1718, année où il prend sa retraite. Il se fait rapidement connaître, notamment pour son rôle dans le Misanthrope de Molière (1622-1673). Au même moment, il se met à écrire des pièces de théâtre comiques. Il en écrit environ 80, aussi bien des divertissements de cour que des fantaisies mythologiques, des comédies de mœurs ou encore de courtes pièces en prose. Le Chevalier à la mode (1687), Les Vendanges de Suresnes (1695) et Les Bourgeoises de qualité (1700) sont ses œuvres les plus célèbres. En 1725, il meurt à Courcelles (Loiret). Ses œuvres font parties du répertoire de la Comédie française.

Son lien avec la Seine-et-Marne

Dancourt est originaire de Seine-et-Marne, et plus précisément de Fontainebleau. Il y naît en 1661 et y passe son enfance.

Bibliographie sélective

  • DANCOURT, Le Prix de l'arquebuse, S.N., S.L., 1717.
    Cote : AD77, 16[101
  • LHUILLIER (Théophile), « Un mot sur l’acteur-auteur Dancourt », Almanach historique, topographique et statistique du département de Seine-et-Marne et du diocèse de Meaux, 1906, p187-189.
    Cote : AD77, REV697/45