imprimer (nouvelle fenêtre)

L'architecture rurale

Photographie couleur d'un puit près d'une maison à la campagne

Puits à Bésigny, près de Souppes-sur-Loing (diapositive de la malle " Habitat rural")

L’architecture rurale en Seine-et-Marne est la traduction dans la pierre de diverses caractéristiques locales : les éléments climatiques et topographiques, l’utilisation des matériaux locaux, le respect de l’histoire et de la tradition locale ainsi que l’adaptation aux enjeux agricoles.

Au Moyen Âge, les maisons construites sur le territoire de l’actuel département sont en pierre massive, en bois et en chaume pour la couverture. Mais les ravages de la guerre de Cent Ans ne laissent aucun vestige des constructions rurales antérieures au XVIe siècle.
L’architecture des villages briards date donc du XVIIe siècle, la majorité des maisons de cette époque n’étant guère différente de celles qui constituent le patrimoine rural actuel.
Les lieux de rencontre et de vie en collectivité - église, mairie et place du village - font aussi partie intégrante du patrimoine architectural local, de même que le petit patrimoine rural : halles, lavoirs, puits, fontaines.

Bibliographie

  • Thiebaut (Pierre), La Maison rurale en Ile-de-France : restaurer... construire ...selon la tradition , Cély-en-Bière : Publications du moulin de Choiseau, 1995.
  • Raulin (Christian), de Billy-Christian (Francine), Ile-de-France, Orléanais : l'architecture rurale française , Paris : Berger Levrault, 1986.
  • Viliane Vincent (Michel), Maisons de Brie et d'Île-de-France , Etrepilly : Presses du village, 2005.

Voir aussi

Sur ce site

Action Éducative

Sur Internet