imprimer (nouvelle fenêtre)

Edmond Nocard (1850-1903)

Visuel du flyer de la conférence sur Edmond Nocard, 25 mars 2014

Récolte du sérum antidiphtérique par Edmond Nocard à l'Institut Pasteur (1895).
Crédit : Photothèque de l'Institut Pasteur

Le personnage

Edmond Nocard est né le 29 janvier 1850 à Provins où il passe son enfance et mène de brillantes études obtenant ainsi son baccalauréat à 17 ans. Il attend ses 18 ans pour intégrer l’Ecole vétérinaire d’Alfort où il poursuit ses études, sa carrière d’enseignant, de clinicien et d’expérimentateur. Il est très rapidement initié aux méthodes pasteuriennes dans le laboratoire de Louis Pasteur, à l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm, et en devient l’un de ses plus brillants collaborateurs.

Ses travaux sont particulièrement innovants dans le domaine des techniques opératoires ou dans le domaine de l’anesthésie du cheval en utilisant l’injection intra-veineuse de chloral. Il étudie également tous les champs de la microbiologie et contribue à l’amélioration du diagnostic d’un grand nombre de maladies animales et zoonoses, notamment la fièvre charbonneuse, la tuberculose, la morve, la brucellose, la péripneumonie contagieuse bovine, le farçin, la fièvre aphteuse etc. Ses recherches lui valurent d’être décoré plusieurs fois au cours de sa carrière.

Le 6 juillet 1903, il est atteint d’une grave maladie cardio-pulmonaire et décède le 2 août 1903 en dépit des soins attentifs qui lui sont prodigués. Ses obsèques ont lieu à Saint-Maurice (Val-de-Marne), en présence de plus de deux mille personnes.


Voir aussi

Sur Internet