imprimer (nouvelle fenêtre)

Clément Ader (1841-1925)

FiguresLocales_Ader_FRAD077_14FI5731

Affiche d'un meeting aérien à Lognes. (AD77, 14 Fi 5731)

Le personnage

Depuis son plus jeune âge, Clément Ader rêve de voler. Il devient ingénieur dans ce but et construit son premier engin volant : « l’avion Éole », sorte de planeur en forme de chauve-souris, de 14 m de long, mû par une technologie nouvelle de moteur à vapeur.
En 1890, l’Éole s’envole sur une cinquantaine de mètres, à quelques centimètres du sol. Ader vient de réaliser le premier vol en « avion » (terme de son invention). Il est depuis considéré comme le père de l’aviation.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

C’est au château de Gretz-Armainvilliers que l’Éole réalise son premier vol.

Bibliographie

  • René-Charles Plancke, Dans le ciel Seine-et-Marnais, Joué-lès-Tours : Alan Sutton, 1996.
  • Claude Carlier, « Clément Ader a-t-il volé ? », dans Historiens et géographes, n° 329, oct.-nov. 1990.
  • Pierre Lissarague, Clément Ader, inventeur d'avions, Toulouse, Privat, 1990.
  • René-Charles Plancke, « Clément Ader. Gretz-Armainvilliers : le premier vol », dans Notre département, n° 2, août-sept. 1988.

Écouter

Conférences en ligne

Voir aussi

Sur Internet