flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

La bande à Bonnot

  • Retour
  • 25-03-2010
  • PRESSE LOCALE ET NATIONALE

Les événements du Châtelet-en-Brie et l’affaire de la « Bande à Bonnot » relatés dans les colonnes de la presse locale et nationale

« Crime mystérieux au Châtelet », La République de Seine-et-Marne, Jeudi 30 novembre 1911, AD 77, PZ 290 A 28

« Crime mystérieux au Châtelet », La République de Seine-et-Marne, Jeudi 30 novembre 1911.

(AD 77, PZ 290 A 28)

C’est en Seine-et-Marne, le 26 novembre 1911, que Jules Bonnot débute sa « carrière » de criminel en assassinant l’un de ses complices de vols au Châtelet-en-Brie.

Pendant des mois, Bonnot et ses acolytes sèment l’effroi partout en France en multipliant les cambriolages et les meurtres.

Brève mais sanglante (dix morts en 5 mois), l’épopée des premiers « bandits en auto » s’achève dès le 28 avril 1912 pour Bonnot. Deux autres membres du groupe subissent le même sort en mai 1912.

La presse locale relate dans ses colonnes les évènements du Châtelet-en-Brie et suit l’affaire de la « Bande à Bonnot », de même que la presse nationale consacre ses « unes » au fait divers et publie des photoreportages.