flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Crimes et châtiments à la Une : l'exécution de Pajot à Melun

  • Retour
  • 05-09-1911
  • L'indicateur général

Le goût du public pour la presse à sensation est ancien et le fait divers a fait les beaux jours de la presse locale à une époque où radio, télévision Internet n'existaient pas. Le récit des crimes, des enquêtes, et l'issue des affaires par les condamnations voire les exécutions alimentent les rubriques des journaux dont ils font parfois la Une.

IHO_Lancr_JournalIndicateur

"La guillotine à Melun : exécution de Pajot"

Le 9 septembre 1911, L’Indicateur général de Seine-et-Marne, journal apolitique de l’arrondissement de Melun fait le récit de l’exécution de Lucien Pajot.
Sur 2 colonnes en première page, le journaliste rappelle que Pajot, « souteneur de profession », a été condamné à mort pour avoir assassiné sa maîtresse Marie Ambroise âgée de 17 ans en lui tranchant la gorge. Puis le journaliste décrit par le menu le déroulement de l’exécution, avec un style très caractéristique de l’époque, mélange de lyrisme et de récit factuel très précis.

Le vocabulaire utilisé porte en lui le jugement de la bonne société sur un criminel au casier judiciaire « noirci de nombreuses condamnations » et « capable de tout ».