imprimer (nouvelle fenêtre)

LAGARDE (Antoine)

1883-1886
« Le préfet bourreau des retraités »

Antoine LAGARDE
(10/09/1830 Lempdes - 01/07/1905)

Notaire à Lempdes (1860-1864) ; conseiller d’arrondissement de Brioude, 43 (1862-1864), conseiller général (07/1864-1871) ; sous-préfet de Louhans (31/05/1871) révoqué (30/07/1873) appelé à d’autres fonctions ; sous-préfet de Saintes (17/06/1876) révoqué (24/05/1877) ; préfet de la Haute-Marne (18/12/1877), Charente-Inférieure (27/03/1879) ;

Préfet de Seine-et-Marne (21/10/1883), refuse à Côme Lemaire, né en 1806 et archiviste du département depuis 1836, sa mise à la retraite, en disant "qu'on ne voulait pas se séparer de [lui] et que personne ne [l]'obligeait à travailler autant qu['il] le faisai[t] et d'ailleurs que feriez-vous ? L’ennui vous gagnerait" 17/06/1885 [ADSM, 3 T 9] ;

Préfet des Bouches-du-Rhône (11/11/1886) ; directeur de l’administration pénitentiaire (06/05/1891) ; conseiller d’Etat en service extraordinaire (09/05/1891) directeur au Ministère de l’Intérieur, en service ordinaire (07/03/1893) section Contentieux (17/03/1893), Législation (10/11/1894), délégué à l’assistance publique (09/08/1900) ; secrétaire général de la grande Chancellerie de la Légion d’Honneur et conseiller d’Etat honoraire (29/05/1902) ; Légion d’Honneur (12/07/1880, officier 29/12/1885, commandeur 12/07/1888), préfet honoraire (06/05/1891).