imprimer (nouvelle fenêtre)

Angèle Mercier (1909-1943)

Le personnage

Gérante d’un hôtel parisien, Angèle Mercier fréquente à partir de 1936 Pierre Landrieux, militant communiste, engagé dans les Brigades Internationales. Ce dernier part en Espagne pour combattre le fascisme entre 1936 et septembre 1938. Angèle Mercier s’occupe alors d’aider les familles de républicains espagnols réfugiés en France.

Mobilisé en août 1939, Pierre Landrieux est fait prisonnier en juin 1940. Angèle Mercier décide de poursuivre son combat. À partir de 1940, elle diffuse des tracts dénonçant la politique de collaboration de Vichy. Elle fréquente des anciens des Brigades Internationales du XIXe arrondissement (Georges Vallet dit « Raoul », Henri Koly, le « Yougoslave » et Pierre Georges, le futur colonel Fabien).

Au printemps 1941, elle accepte de travailler à leur coté au sein de l’OS (Organisation Spéciale), groupe armé du Parti communiste français à la base du mouvement de résistance des Francs-Tireurs et Partisans (FTP). Elle devient l’agent de liaison de l’état-major du FTP de la région parisienne. Elle assure le contact avec divers groupes et notamment le colonel Dumont et Henri Rol-Tanguy, commandant régional des Forces Française de l’Intérieur (FFI). Durant toute l’année 1942, elle assume des missions dangereuses, transporte armes et messages.

Malgré la clandestinité, Angèle Mercier et Pierre Landrieux cherchent à se marier par procuration. Le 21 décembre 1942, elle est arrêtée à Levallois-Perret par des policiers français des brigades spéciales. Torturée pendant 7 jours sans parler, elle est déportée le 24 janvier 1943 à Auschwitz, où elle décède en mars 1943.

Son histoire avec la Seine-et-Marne

Angèle Mercier est née à Chaumes-en-Brie le 24 juin 1909 et passe son enfance à Touquin. Dès son adolescence, elle travaille chez des commerçants en fruits et légumes. Avec eux, elle fait les marchés de Coulommiers et des environs avant qu’ils ne lui confient la gestion d’un hôtel à Paris au début des années 1930.

Voir aussi

Sur ce site 

Publication

Sur Internet

Voir aussi

Sur ce site 

Commémorations