imprimer (nouvelle fenêtre)

Juin 2005 : Ouverture du jardin-musée Bourdelle

Photo d'une statue de Bourdelle montrant Héraklès tirant à l'arc dans le cadre végétal du parc du musée

Le jardin-musée départemental Bourdelle

La date

Ouvert au public depuis juin 2005, le jardin-musée départemental Bourdelle, situé à Égreville, a été restauré dans le respect de son créateur Michel Dufet (1888-1985), architecte d’intérieur et gendre du sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929). De style Art Déco, le jardin accueille un ensemble de 56 sculptures en bronze, pour la plupart monumentales, illustrant l’évolution de l’œuvre d’Antoine Bourdelle, dans un cadre boisé et fleuri.

Repère biographique : Antoine Bourdelle (1861-1929)

Fils d’un menuisier ébéniste, Antoine Bourdelle est considéré comme l’un des plus importants sculpteurs français. Installé dans un atelier de Montparnasse, il débute sa carrière dès 1884 au Salon des artistes français et entre à l’atelier de Rodin en 1893. Sa première grande commande publique est le « Monument aux combattants et défenseurs du Tarn et Garonne érigé à Montauban » en 1902. Une partie de son œuvre sculptée est aujourd’hui exposée à Égreville, dans le jardin-musée Bourdelle, conçu par son gendre Michel Dufet entre 1966 et 1969.

Voir aussi

Sur ce site

Spécificités 77

Sur Internet

    • Site Internet du jardin-musée Bourdelle
      Situé à Égreville, le jardin-musée permet d'admirer l'oeuvre du sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929) dans un cadre végétal jouant sur les couleurs et sur l'organisation de l'espace.